Structure symétrique à 3 couches

Les faits :

  • Couche d'usure et contreplacage composés de la même espèce de bois ayant subi un traitement thermique identique.
  • Couche intermédiaire en épicéa encollé transversalement à 90 °
  • Encollage avec colle blanche exempte de formaldéhydes

Les avantages :

  • Très grande stabilité
  • Risque de fentes réduit
  • Idéal pour la pose sur un chauffage par le sol
  • Large éventail d’applications
  • Des dimensions impressionnantes allant jusqu’à 5 mètres de longueur et 300 mm de largeur
  • Exploitation des ressources optimale

 

 

Outre la finition de la surface, la structure de la lame est le facteur de qualité le plus important pour la sélection du parquet approprié.

La structure en détail

La structure symétrique à 3 couches, typique de mafi, consiste en une couche d’usure et un contreplacage dans la même espèce de bois, ayant subi le même traitement thermique. Une forte traction contraire se produit, réduisant sensiblement les mouvements du bois (tendance au gonflement et au rétrécissement). La couche intermédiaire est en épicéa autrichien et grâce au collage transversal à 90 °, elle procure une stabilité encore plus grande. Le bois de conifères procure également un certain degré de flexibilité, réduisant les tensions dans la lame.

Symétrie en tant que garantie pour la stabilité

La somme de ces propriétés permet une sollicitation majeure du plancher comme  c’est le cas avec un chauffage par le sol, et donc le risque associé de fentes ainsi  qu’avec la pose dans les salles de bain. Il est de ce fait possible de sélectionner divers types de pose et la réduction de fentes est également un facteur important. Veuillez observer les instructions de pose mafi.

Les autres types de structures: Lame mince

 

 

La lame mince mafi est fabriquée avec une structure à plusieurs couches. La couche d'usure et le contreplacage sont composés de la même espèce de bois ayant subi un traitement thermique identique. La couche d’usure mesure 3 mm env. tandis que le contreplacage est de 1,8 mm env.. La couche intermédiaire est constituée d’éléments en résineux orientés à 90°.

La lame mince a une épaisseur totale de 10 mm et se prête de manière idéale à une pose ne tolérant qu’une hauteur de la structure réduite, comme c’est souvent le cas lors de rénovations Nous vous conseillons un encollage en plein des lames sur une sous-couche conforme aux normes.

Les autres types de structures: Collection Piccolino

 

 

Les lames de la collection Piccolino possèdent une structure compacte à plusieurs couches, avec une couche intermédiaire en épicéa et un contreplacage de la même espèce. L’épaisseur des lames est donc de 10 mm, à la différence des autres lames avec une structure symétrique à 3 couches dont l’épaisseur est, selon le produit, de 16, 19 où 21 mm.

La hauteur réduite de la structure des planchers de la collection Piccolino favorise leur emploi dans le domaine de la remise en état et de la rénovation. Des modèles de pose divers comme le chevron sont également possibles sur demande. Nous vous conseillons un encollage en plein des lames sur une sous-couche conforme aux normes.

Les autres types de structures : Collection Domino

 

 

Les planchers de la collection mafi Domino sont réalisés avec des cubes en bois de bout massifs de 40 mm x 40. Ils sont livrés sur un filet collant de 400 mm x 200 . Ce type de plancher a déjà une longue tradition en Autriche comme planchers dans les ateliers et il se distingue par un degré de résistance particulièrement élevé.

Du fait qu’il s’agit de bois massif, le plancher doit être collé en plein sur  une sous-couche conforme aux normes. Pour chaque 25 m² posés, il est nécessaire d’intégrer une fente de dilatation. Veuillez observer les instructions de pose mafi.

Informations supplémentaires:

Quels sont les types de structures existant pour les parquets ?

La structure est un facteur décisif pour la longévité et la stabilité des lames. En général on distingue entre un parquet massif et un parquet à plusieurs couches.

Un parquet massif consiste sur toute l’épaisseur en la même pièce de bois. La tendance au rétrécissement et au gonflement ou la déformation du plancher posent le plus grand problème pour ce type de structure. Le chauffage par le sol accentue encore ce problème.

Un parquet à plusieurs couches consiste en différentes couches commençant par la couche d’usure. À cette couche, on ajoute en général des bois plus tendres et meilleur marché remplissant la fonction de support. Les parquets de qualité supérieure disposent d’un contreplacage servant de couche de traction contraire et consistent de ce fait en trois couches.

Par quoi la structure mafi se distingue-t-elle des autres produits?

On reconnait la structure d’un parquet de qualité à sa structure symétrique à 3 couches. La symétrie signifie que la couche d’usure visible aussi bien que le contreplacage, qu’on appelle également couche de traction contraire, doivent être composés de la même espèce de bois ayant subi le même traitement. Ce faisant, il est possible de réduire sensiblement le mouvement naturel du bois.

La couche intermédiaire doit être encollée avec du bois de conifères aux épaisseurs et longueurs appropriées, dans un angle 90 ° par rapport aux lamelles. Les lames symétriques à 3 couches produisent sensiblement moins de fentes et sont idéales pour les pièces avec un chauffage par le sol.

 

Recommandation des experts :
« Il est conseillé de toujours s’informer sur la structure des lames, du fait que seule une structure symétrique est en mesure de garantir la stabilité optimale - surtout sur un chauffage par le sol. »

Vous êtes intéressé?

Message
Demande
Images